PUIS-JE RETROUVER LA TORTUE DE MON ENFANCE ?
06
Jui

PUIS-JE RETROUVER LA TORTUE DE MON ENFANCE ?

Cette question revient souvent aux oreilles d’Arnaud, Responsable du rayon reptiles chez Millanimo (oui car n’oublions pas que notre sympathique tortue en est un !).

Bonjour Arnaud, alors, puis je retrouver la tortue de mon enfance ?

Arnaud : Les tortues de terre sont autorisées à la vente en France mais cette vente est réglementée. Là vous faites allusion à la tortue Herman qu’on trouvait dans pas mal de maisons il y a une vingtaine d’années.

Alors quelle est la réglementation pour une tortue Herman ?

Arnaud : Elle doit être née en captivité, pucée (avec un CIC : certificat Intra-Communautaire) et déclarée en préfecture. Il faut également demander une AOE (Autorisation d’Ouverture d’Elevage) aux services vétérinaires de la DDPP (Direction Départementale de Protection des Populations).

Y-a-t-il d’autres informations à connaitre ?

Arnaud : Muni de tous ces documents, vous pouvez posséder au maximum 6 spécimens de tortues Herman. Par ailleurs, on ne peut acheter une tortue pucée que si elle atteint 6 cm de plastron (c’est-à-dire le dessous de la carapace) ce qui signifie qu’elle a environ 1 an.

Que risque-t-on si on ne respecte pas toutes ces formalités ?

Arnaud : Si le détenteur n’est pas en règle, il est amendable et passible d’une peine de prison.

Cette législation ne concerne que les tortues élevées en France ?

Arnaud : Elle est également applicable pour les tortues importées du Maghreb et des pays méditerranéens type Testudo, Hermanii, testudo marginata, greca…

Pour conclure, on peut tout-à-fait posséder une tortue terrestre type Herman en respectant scrupuleusement quelques règles.